BERNADIN LOISEAU

16 Juillet 1921 - 21 Septembre 1995



L'AMOUR 

EN HERITAGE

Bernadin Loiseau, mon père, nous a laissé l’Amour en héritage.

L’amour de notre île, la Martinique, à travers sa musique, son histoire, sa dimension mystique, et pour sûr ses traditions nautiques.

L’un des objectifs de ces pages est de mieux faire connaître celui qui a permis notamment à la voile traditionnelle de la Martinique d’avoir ses premiers statuts officiels et ses premières règles de courses. Il a été aussi l’un des leaders de l’équipe qui a mis sur pied le premier tour de la Martinique des yoles, comme produit culturel, sportif et touristique.

Evoquer le souvenir de Bernadin Loiseau, c’est naviguer à travers la Caraïbe, qu’il a sillonnée, de par son métier, découvrir un épicurien dont les différentes fonctions lui ont permis de contribuer entre autre à la modernisation de son île en participant, en amont, à la construction de la première autoroute de l’île ou à la rénovation d’un quartier haut en couleur comme celui du Morne Pichevin.

0-picture